Jean PEYSSON

Le dernier des fils

Extraits.

EAN 9782919121045 /247 P- 20 Euros / Roman.

À l’oeuvre, l’émergence d’une parole.

Roman matrice : histoire et personnages sont jetés crus dans un langage broyeur où la symbiose image son génère un film tourné depuis sa nuit amniotique jusqu’au cercle étoilé du poteau chamanique qui en assure la tension.

On lit comme on respire la voix hors champs toujours jamais en souffrance. Son rythme imprègne le tissu charnel d’un montage où positif et négatif s’épousent pour explorer jusqu’à épuisement le sablier goyesque des vices à vertus et réciproquement.

Des espaces inégaux, pour toute ponctuation, marquent un avant de « l’écriture, lieu ultime de la dévoration ».

Chronos à l’envers, Le dernier des fils est parabole ; la création, omophagie rituelle dont l’enjeu est l’accomplissement par l’incorporation de ce qui a engendré.

D’où l’effacement de l’ego devant l’urgence du proférer. MBH

Écrivain, directeur d’une compagnie de théâtre, acteur, metteur en scène et producteur. En tant qu’écrivain, il s’est exprimé à travers presque tous les genres littéraires… 30 pièces de théâtre, 3 comédies musicales . Il est aussi l’auteur de chansons et de plusieurs recueils de poésie. Le dernier des fils est son premier roman.

http://www.ateliertheatre.san-miguel-allende.com/jeanpeysson.php

Impromptu sur « Le dernier des fils »

Par Jacqueline STARER.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s