Remi Huppert

Agir en beauté.

ISBN 978-2-9128-2439-1 / 222 p-20 euros

Nourri des apports croisés des pensées occidentale et asiatique, cet ouvrage nous propose une méditation sur les rapports entre action et beauté en même temps qu’une réflexion sur l’esthétique du mouvement. Les deux premiers chapitres voient l’Occident osciller entre des exigences individuelles souvent contradictoires, même si opérer la synthèse de la pensée et de l’expérience de la beauté fait l’objet d’une tension immanente à toute esthétique véritable.

La pensée chinoise est ensuite proposée à une approche où domine l’éloge du mouvant, dans l’alliance perpétuelle des complémentaires plus que des contraires. L’auteur fait appel à des exemples empruntés aux différents domaines de la vie professionnelle et artistique. Il fuit la nébulosité des abstractions et concepts travaillés pour eux-mêmes sans le souci constant – qui anime ici l’écrivain – de les amener à changer la vie ; à la fois apprendre à sculpter son âme, « L’essence de l’âme consiste en cela seul qu’elle est l’idée d’un corps existant en acte » (Spinoza), et fournir à l’action sociale des fondements féconds, « C’est par la beauté qu’on arrive à la liberté » (Schiller).

« La vie est-elle figée? Pourquoi la beauté le serait-elle? A force de la voir comme une forme, nous ne voyons plus sa substance.

Or, elle est là,ici et maintenant.

Elle rythme nos vies, vibre, rayonne.

Elle se déploie, se déplie, se révèle à l’image d’une floraison permanente, d’une métamorphose continue, elle se mêle à l’action, grâce à elle, sans se confondre avec elle.

L’action la révèle, elle donne sens à l’action. »

Remi Huppert.

Dans le jeu social aussi, il convient de « faire vibrer la corde sensible »;de développer son « toucher », sa capacité à une appréciation intuitive, spontanée, de ce qu’il convient de dire, de faire, ou d’éviter dans les relations humaines qui jalonnent… une journée. Le « réglage » de la relation consiste à tracer un étroit chemin de crête entre la force et la séduction, la coopération et le conflit, l’initiative et la contrainte.

p. 143

Remi Huppert est né à Paris en 1946. Diplômé d’HEC, Docteur en sociologie. Consultant, il met ses compétences au service de missions internationales effectuées dans les pays émergents. Depuis vingt ans, il publie régulièrement essais et romans.

Blog de Remi Huppert.

Bibliographie/
L’Ombre de Laure- Denoel 1989
Le Voyage de Leningrad-Lattès 1993
Sept qualités pour manager autrement-Eyrolles 2003
Celui qui dirige – Eyrolles 2004
Mourir à Grenade-Editions Petit Pavé 2006
Huit qualités pour diriger autrement-Eyrolles 2006
Le manager musicien-Eyrolles 2007
Le cygne de Saigon – L’Harmattan 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s