Jean-Luc Wauthier

L’envers du ciel.

124 pages – 20 euros / EAN 9 78-2-912 8-2484-4

Faire de l’écriture, dans l’intensité, un partage d’émotions et d’interrogations, tel est mon souhait.

Pour moi, la poésie est à la littérature ce que la musique de chambre est à la musique: sa part la plus secrète, la plus exigeante. C’est à mon sens, une des meilleures manières de vivre sans être détourné de soi-même pour autant qu’on y voie, pour évoquer Thomas Mann, une consolation.

“Le poète apporte non pas des preuves, mais des traces. Seules les traces font rêver” écrivait, quant à lui, René Char… J.-L. W.

Que ce feu noir

couvant sous la cendre

aie le goût de ton pays

que les morsures du silence

se nourrissent de ton absence

et que l’aveu au bord des lèvres

un jour

bondisse comme un chien

lancé à la face du ciel.

(p69)


Le geste quotidien

celui qui ne tue plus

mais délivre, apaise

Le frisson du vent sur les eaux

Et le ciel, aux doigts entr’ouverts

qui s’étonne d’exister

au coeur de la déchirure

de l’autre côté des oiseaux

(p85)

Manteau de silence.

ISBN 978 2919 01 4 / poésie / 15 euros

La poésie n’appartient sans doute pas à la littérature et, sûrement pas, aux littérateurs. Il est aussi banal, mais nécessaire, de rappeler qu’elle est, même quand elle se prétend témoignage social, la part la plus secrète de l’écriture. Et si la lecture publique des poèmes est une tradition nouvelle a laquelle je suis loin d’être hostile, nul ne contestera que cette lecture publique ne peut être que l’antichambre de la « lecture silencieuse », celle qui est faite de lenteur, de complicité et d’intimité.

Dès lors, comme l’écrivait Fernand Verhesen, le lecteur ne lit jamais un poème, mais il « se » lit dans le poème.

Le poème réussi, à mon avis, se tient donc dans cette lisière fragile, toujours menacée, toujours aux limites de l’équilibre entre moi et l’Autre, entre lisibilité et mystère, entre symbolisme assumé et réalité entrevue. / J.L.W

Jean-Luc Wauthier est né à Charleroi, en novembre 1950. Professeur de Littérature, il a publié une vingtaine d’ouvrages, poésie, prose, monographies qui ont obtenu de nombreux prix.

Rédacteur en chef du Journal des Poètes, il est aussi Vice-Président de la Maison internationale de la Poésie “Arthur Haulot” (Bruxelles).

À propos de L’envers du ciel …

Manteau de silence / Extraits/note de lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s